KINSHASA est le Coeur

Après près de six mois de confinement, d’éloignement, la fin l’état d’urgence et la réouverture des provinces a sonné le top départ de nos retrouvailles avec tout ceux dont nous avons été violemment séparés, nos amis, familles, notre Congo. Chez Buzzz Magazine, nous avons comme une furieuse envie de revenir aux sources: Kinshasa la Belle, nous revoilà!

Bercée par le rythme de la rumba, dans le brouhaha et la frénésie d’un trafic infernal, Kinshasa à la joie de vivre sans limite, se vit entre verdure, pollution et ambiance fluviale. La journée, la ville est très« city », mais dès que le soleil décline, Kinshasa se prépare à faire la fête. Vous l’aurez compris, à Kinshasa tous les chats sont gris, et pas seulement la nuit. Nous vous proposons 10 nouvelles raisons de repartir à la découverte de la plus grand ville francophone du monde.

LES GRANDS MARCHÉS

Kinshasa compte 3 grands marchés. Le plus ancien «  marché central  » plus communément appelé « WENZE YA ZANDO » se situe au plein coeur de la ville à quelques minutes du fameux Boulevard du 30 Juin. Un labyrinthe géant où trônent les fruits et légumes, les bijoux, les uniformes d’écoliers, ou encore les cheveux brésiliens. Les élégants trouveront des pépites comme un costume Armani Vintage ou se feront un costume sur mesure en un temps record par les couturiers du marché dit « Express »

LE MARCHÉ DES BIKEKO 

En lingala « Wenze ya bikeko » c’est le Marché aux voleurs. Demandez simplement à descendre au niveau de l’arrêt «  Royal  » sur le Boulevard du 30 Juin, en face de « l’immeuble des intelligents », l’expression empruntée pour l’immeuble du gouvernement. On y trouve tout ce qui est propre à la culture congolaise: masques, tapis Kuba, raphia, malachite ou diverses toiles de peinture, des vieux livres. Pour beaucoup d’entre elles, ces pièces viennent de villages avec l’accord des chefs coutumiers coutumiers respectifs. C’est le must à faire si vous n’y êtes pas encore allés.

ZONGO, UN BOL D’AIR FRAIS

Elles tirent leur nom du mot « Nzongo » qui veut dire «  Bruit Explosif  » en Kikongo. Nichées au coeur d’une végétation luxuriante, les chutes de Zongo se projettent avec fracas dans la rivière Inkisi. Un havre de paix à 135 kilomètres de Kinshasa pour un pique-nique en famille ou un week-end entre amis.

BONOBO, LES SINGES CONGOLAIS

Le bonobo est une espèce de singe présente uniquement au Congo. Ces mini-chimpanzés sont extrêmement proches de l’être humain. Il existe au sud de Kinshasa un sanctuaire, «  LOLA YA BONOBO  » qui signifie «  Le Paradis des Bonobos » qui protège cette espèce en voie de disparition. Situé au niveau du lac Ma Vallée, passez une journée les pieds dans l’eau et profitez qu’une merveilleuse vue sur les petites chutes de Lukaya. Il est également possible d’y passer le week-end.

LE MUSÉE NATIONAL DE LA RDC Un petit saut au Musée National est un incontournable. Contrairement à ce que beaucoup pensent, Kinshasa regorge de milliers d’archives précieusement détenues. Depuis novembre dernier, la ville est dotée d’un espace de six mille mètres carrés où cette collection exceptionnelle est classée entre trois salles. Vous y retrouvez des objets usuels comme ce chapeau en écorce d’ananas, des masques, des statues… La salle de musique est digne de tous les intérêts avec sa multitude d’instruments traditionnels. Nous vous invitons à une plongée au coeur de notre histoire. L’entrée est de 3000 FC pour les locaux et 10$ pour les étrangers et un guide vous y attendra.

56640131 2364847623791597 510977524835024896 n  7 Le sanctuaire des Bonobos Lola Ya Bonobo 1136 maxnewsfrthree742039 Copier  3 Le Musée National de la RDC view of a part of room  

L’ÎLE MIMOSA, POISSON GRILLÉ ET COUCHÉ DE SOLEIL 

Kinshasa est une ville pleine de surprises. Derrière cette cité trépidante et survoltée, il est possible d’échapper au vacarme de la ville à seulement quelques minutes du centre-ville. Direction l’île Mimosa dans les hauteurs de la capitale. Dans ce havre de sérénité particulièrement dépaysant, on déguste uniquement du poisson frais, pêché, assaisonné selon ses envies, grillé ou braisé le tout avec un accompagnement local au choix comme la chikwangue (pain de manioc) ou le makemba (banane plantain frit). En saison sèche, l’île mimosa est certainement le meilleur spot pour contempler l’un des plus beaux sunset du Congo.

shutterstock 203204497  Sunset sur Kinshasa DSC00762 Copier  7 1 

ADRESSE GOURMANDE CHEZ CHRISTIAN YUMBI

Il a comme philosophie, la cuisine de «  terre  ». Son credo: trouver tous ses ingrédients sur le terrain, les fruits et les légumes viennent de ses propres plantations. Après avoir gagné l’émission Star Chef en Belgique, Christian Yumbi décide d’y ouvrir son propre restaurant «  Arôme  ». Il y revisite de nombreuses recettes traditionnelles congolaises auxquelles il apporte de la modernité. Les assiettes sont dressées au détail près. Et pour couronner le tout, les visiteurs ont la possibilité de le voir lorsqu’il cuisine! Rendez-vous dans l’immeuble CTC, Congo Trade Center.

LE TRAFIC & L’AVENTURE

Kinshasa est une ville où tout est possible pour qui le voudra, mais il faut être préparé à rencontrer l’improbable. Préparez votre mental, avec les longs mois de séparation on a oublié la densité du trafic mais rien a changé: vous passerez de nombreuses heures dans les interminables embouteillages régulés à certains endroits par des « robots-roulages » l’invention de Thérèse Izay Kirongozi.

8 Le trafic et laventure à Kinshasa un robot roulage kinshasa 1000x650 

RUMBA & NGANDAILLE

Qui pourrait imaginer faire un voyage à Kinshasa sans musique ? La rumba congolaise fait partie du quotidien des habitants de Kin la Belle. Tout Kinois qui se respecte se doit de finir sa journée autour d’une bière ou d’un « sucré » (soda) dans un Nganda. La rumba est le miroir de nos vies chanté par des interprètes, presque des poètes, comme Koffi Olomidé, Fally Ipupa ou encore Tabu Ley. Le Boulevard Kimbuta situé dans le plus grand des quatre districts, Tshangu, en est le pôle principal. Le volume au maximum, le tapage nocturne ne fait absolument pas partie des réglementations congolaises, mais l’ambiance est au rendezvous. Et après l’état d’urgence, on a envie d’en profiter!

23535450562 0fe57fa13b b 

                                             VNT KINSHASA RUMBA WEB V1.01 00 17 07.Still003.png  maxresdefault 3  

À BORD DU MAJESTIC RIVER

C’est désormais une des adresses les plus courues de Kinshasa, un de nos coups de coeur … Long de 45 mètres, le bateau abrite des cabines au confort maximal. Le second pont est le cœur de la vie sociale du Majestic River. Son bar, ses salons et salles à manger, sa terrasse…Derrière les fourneaux officient quelques uns des meilleurs cuisiniers de Kinshasa. Notre crush est tel rendez-vous que nous donne Kinshasa au soleil couchant depuis la terrasse du Majestic. On se sent alors mieux là qu’ailleurs n’importe tout au monde.

Bateau Majestic River Croisière sur le fleuve Congo 

 

 

 

Buzzz Magazine vous emmène à la découverte d’une destination Chill Out à tomber à la renverse et made in RDC: les îles Idjwi au large de Bukavu, dans le Kivu. 

Sur le lac Kivu, le ciel se dégage laissant apparaître un bleu ciel lavé de tout nuage. Pour se rendre sur une île et prendre le large, quelle autre option que prendre le bateau ?

À environ 400 kilomètres de Lubumbashi, la capitale du Haut-Katanga, le parc Upemba est une destination incontournable pour vivre un safari authentique.

Créé en 1939 en plein coeur de l’actuelle province de Lualaba, le parc dispose d’une superficie d’environ 1 173 000 ha et est traversé par la rivière Lualaba, source du fleuve Congo.

À sa création en 1939, le parc Upemba accueillait une flore et une faune très riche : le très réputé lion Upemba, des éléphants, des zèbres, des buffles et d’espèces variées d’antilopes. Hélas, l’intensification du braconnage dans les années 90 a porté un coup fatal à son équilibre et le nombre d’animaux a diminué jusqu’à presque totalement disparaître.

Ces dernières années, l’état a investi en faveur de la sa protection et de la relance du tourisme. D’importants investissements sont d’ailleurs en cours de réalisation au niveau infrastructures : les ponts, les ferries et le réseau routier.

Parc Upemba 03

Partie prenante du projet, l’Union européenne avait lancé en 2010 un appel de fonds en faveur de la restauration du parc. La FZC (la Société géologique de Frankfort) fut choisie comme partenaire de l’Institut congolais de la Conservation de la nature (ICCN) en charge de la protection du territoire.

Les travaux de réhabilitation sont toujours en cours, mais le gite d’accueil a de nouveau ouvert ses portes offrant aux touristes un accueil certes sommaire, mais le confort relatif est vite compensé par l’extraordinaire paysage. Les rangers, qui ont la charge de la protection et de la conservation de la faune, ont bénéficié d’une formation afin de renforcer leurs compétences. « Plus qu’un combat c’est une mission.

Nous avons conscience de la responsabilité qui nous a été confiée », la faune reprend ses droits, mais le chemin est encore long. Si la lutte contre le braconnage reste un enjeu majeur, la compréhension des enjeux vitaux de la conservation par les populations locales en est un autre.

Le parc Upemba est à découvrir d’urgence.

Buzzz Magazine garde l’espoir que tout soit fait pour faire revenir les touristes: là est l’essentiel. Croyons que ce joyau au coeur du Lualaba redeviendra bientôt la destination favorite de celles et ceux à la recherche d’un authentique safari au Congo.

Show more post

Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Nous et Facebook (2)